Bon été à tous !

Richard Zienkiewicz


bon

Il est temps de prendre la route.


L’été, c’est le temps des migrations qui nous font rejoindre les lieux de villégiature que nous avons choisis, où chacun prendra son repos bien mérité après une année de travail harassante. Il est facile d’imaginer que nombreux seront les lecteurs de Głos Katolicki à se rendre en Pologne pour découvrir le pays pour la première fois, ou pour y retrouver de la famille ou des amis, ou revoir des lieux qui les auront charmés. Chacun prendra son mode de transport favori. En voiture, c’est long, il y a une bonne partie de l’Europe à traverser, mais cela permet ensuite de sillonner le pays et de se rendre dans les coins les plus reculés en profitant de l’infrastructure routière qui commence à s’étoffer et à s’améliorer.
La Page des Francophones a déjà évoqué à plusieurs reprises le sujet de la construction des autoroutes qui, pendant de longues décennies, étaient comme l’Arlésienne, c’est-à-dire une chose dont on parlait toujours mais qui n’arrivait jamais, malgré les plans tirés sur la comète par tous les gouvernements successifs et les millions promis. Du temps du communisme ou même après, il y avait toujours un ministre (ou plusieurs) qui avait justement besoin de sable pour construire sa maison et donc se servait dans le tas destiné à la construction des autoroutes, un autre (ou d’autres) plongeait directement la main dans la caisse réservée aux routes, détournant ainsi l’argent public pour assouvir des fins privés – l’argent étant à tout le monde, il n’était donc à personne… Et puis un beau jour – peut-être la pression de l’Europe ou d’autres organismes internationaux –, c’est quand même arrivé alors qu’on avait fini par se dire que cela n’arriverait jamais, du moins pas de notre vivant. Maintenant, les Polonais bombent fièrement le torse en disant qu’ils disposent d’un réseau de plus de 3200 kilomètres de routes qui n’ont rien à envier aux meilleures routes européennes, dont 1660 km d’autoroutes et 1581 km de voies rapides. Pour les autoroutes, dont il devrait y avoir à terme 2027 km, le plan est réalisé à 82 %, mais seule l’A4 qui traverse le sud du pays de la frontière allemande à la frontière ukrainienne et qui passe par Wrocław, Katowice, Cracovie, Tarnów et Przemyśl, est terminée à 100 %. En revanche, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour les voies rapides. On nous en promet environ 6000 km, mais actuellement il n’y en a qu’un peu plus d’un quart en service. Il faut reconnaître que depuis 2004 le pays a mis les bouchées doubles pour moderniser et développer son réseau d’autoroutes et de voies rapides. Depuis son entrée dans l’Union européenne, la longueur du réseau a dû être multipliée par trois ou quatre en un peu plus de dix ans.

Ciąg dalszy w numerze 26/2017


reklama

Ogłoszenia

Szukam Pracy

  • 18/10***i Femme cherche l'entretien de maison, garde d'enfants, et/ou personnes agées ...
  • 15/10i Aide soignante cherche du travail en tant qu'une veilleuse de nuit des personnes...
  • 1/11**i Femme 32 ans, sérieuse avec expérience cherche de travaille garde d'enfants,...

4 ogłoszenia

Wynajem Mieszkania

  • 17/09(2016)**i Wynajmę pokój całkowicie umeblowany dla spokojnych osób, niepalących...
  • 17/10*i Wynajmę pokój z balkonem dla kobiety. 8 min do metra, dzwonić po godz. 20:00...
  • 4/11i Studio do wynajęcia w Paryżu. T. 06 41 35 81 72

3 ogłoszenia

Inne

  • 14/10i Sprzedam 2 ha 41 arów ziemi z sadem koło Nowego Sącza. Druga działka do...

1 ogłoszenie


Aktualizacja ogłoszeń za